Syndrome de Gougerot-Sjögren

Le syndrome de Gougerot-Sjögren, ou syndrome de Sjögren (syndrome sec), est une maladie auto-immune systémique caractérisée par une atteinte des glandes exocrines, en particulier des glandes lacrymales et salivaires.

Il peut être primitif (c’est-à-dire isolé), ou secondaire (50/50) et associé à une autre maladie auto-immune : lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde…

Le syndrome de Gougerot-Sjögren est une maladie rare touchant un peu moins d’un adulte sur 10 000. Les femmes sont 10 fois plus touchées que les hommes. Il survient le plus souvent vers 50 ans mais peut survenir plus tôt vers 20 et 30 ans.

Sa découverte date de 1933, par le Dr Henrik Sjögren, un ophtalmologiste suédois.