Quels sont les nouveaux « traitements » prometteurs ?

D'après différentes publications, l'inflammation de l'intestin dite microscopique est un élément très important dans la SPA et pourrait même en être à l'origine. A ce propos, le chercheur Antoine Chioccia dit que si l'on retire l'intestin à une souris SPA, elle n’a plus la pathologie… D'après mes lectures, ce serait la porosité de l'intestine en cause…Si les congressistes valident cette hypothèse, comment restaurer la perméabilité de l'intestin ?

De plus, quels sont les nouveaux "traitements" prometteurs ? et chaque année apporte son expérience dans les antiTNF, quels sont les effets secondaires à craindre?

Le rôle de la flore intestinale (c’est-à-dire les nombreuses bactéries du tube digestif) est à l’étude dans la spondylarthrite et de nombreuses découvertes seront faites les prochaines années sur les liens entre intestin et rhumatisme. Cependant, nous n’en sommes pas à manipuler cette flore pour traiter la spondylarthrite.

Les anti-TNF sont maintenant utilisés depuis de nombreuses années dans les rhumatismes inflammatoires. Le risque d’infection sous antiTNF est connu : il faut donc être attentif aux problèmes de fièvre, bronchite, infection urinaire etc. et consulter en cas de signes évocateurs, sans prendre l’anti-TNF tant que l’infection n’est pas résolue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.