Grenelle de la Santé

L’humain pour sauver le soin …
accueil | Grenelle de la Santé
grenelle

Parce qu’il y a urgence à repenser le lien soignant-soigné sur fond d’affaiblissement généralisé du système de santé, un collectif d’acteurs et d’usagers de soins a décidé d’organiser un colloque consacré à cette relation mise à mal.

site : collectifgrenelledelasante.org

Loin d’une démarche critique, cette dynamique collective ambitionne de faire remonter les initiatives vertueuses et de capitaliser sur l’existant afin de réfléchir aux moyens de co-construire la santé de demain.

Commet faire du patient un vrai partenaire du médecin ? Quelle place lui accorder dans le débat ? Comment instaurer un pacte citoyen entre médecins et patients afin de restaurer notre système de santé ?

Retour sur l’évènement : “Pour un nouveau Grenelle de la Santé”

Eric SALAT
| Patient Advocacy Adviser & Patient-Enseignant Démocratie en Santé Sorbonne Université des Patients chez Université Paris-Sorbonne

La confrontation des points de vue entre professionnels de santé et patients concernant l’humanisation des soins est une thématique porteuse d’espoirs et de projets devant les constats effectués de déliquescence du système de santé ces dernières années.

Mais au delà des constats il faut agir de concert pour reconstruire des solutions pragmatiques entre les différents acteurs du soin et de la prise en soin. Rien ne pourra voire le jour qui soit satisfaisant sans une réelle co-construction pour améliorer voire rétablir une prise en soin équitable pour tous et toutes.

Sylvie SANCHEZ
| Sophrologue, Présidente de l'association Vivencielle.fr

Merci à Nathalie ROBERT de Spondyl(O)action de m’avoir permis d’intervenir au Grenelle de la Santé, ce 19 juin 2023 au Sénat. J’attends avec impatience de pouvoir participer aux suivants pour une Reconnaissance du Patient en Santé | lire son article

Béatrice M'BARK
| Présidente de Mobydi - entreprise à mission & d’Info Rein Santé - association d’information sur la maladie rénale

Cet événement a réuni de nombreux acteurs du domaine médical, dont l’association Spondyl(o)action, qui s’est illustrée par une énergie contagieuse et des propositions engagées. Cependant, malgré les discours prometteurs, il semble que le partenariat avec les patients et leur véritable prise en compte dans l’amélioration de la santé reste encore en surface, reléguant les associations au rôle de simples « faire-valoir ».

L’association Spondyl(o)action a su faire entendre sa voix avec passion et détermination. Elle a attiré l’attention sur des enjeux cruciaux et a défendu la nécessité d’inclure les patients dans les décisions et les actions visant à améliorer la santé publique. Cependant, cette belle énergie semble avoir provoqué , à mon sens, chez les participants professionnels de santé et élus de la république plus de vœux pieux que d’intention au changement pour le moment.

Les associations et les patients, qu’ils soient partenaires ou experts, restent encore relégués au rôle de figurants dans le paysage de la santé. Leur contribution principale est souvent de servir de vitrine pour les professionnels de santé, sans qu’il y ait une véritable intégration des patients dans les processus de décision et d’amélioration des soins.

Pourtant, au milieu de ces discours superficiels, l’intervention de Cédric Villeminot, spécialiste du développement de solutions numériques, a suscité un vif intérêt. Son approche franche et sincère a été motivée par l’auditoire, qui a perçu en lui un réel désir de prendre en compte les besoins des patients dans l’amélioration de leur parcours de soins. Contrairement à d’autres intervenants, il n’a pas hésité à parler clairement, à accélérer les discours creux et stéréotypés.

L’intervention de Cédric Villeminot a été un véritable réveil pour tous ceux présents lors du Grenelle de la santé. Elle a rappelé que le partenariat avec les patients ne peut se limiter à de simples mots, mais doit être ancré dans des actions concrètes. Villeminot a souligné l’importance des solutions numériques dans cette démarche, offrant ainsi la possibilité d’autonomiser les patients et de les impliquer dans leur propre prise en charge.

Il est temps de passer des paroles aux actes. Les associations, les professionnels de la santé et les décideurs doivent travailler de concert pour donner vie à cette vision d’une santé plus inclusive et centrée sur les patients. En reconnaissant le rôle essentiel des associations et en adoptant une approche plus sincère et engagée, nous pourrons enfin créer un système de santé où les patients ne sont pas de simples spectateurs, mais des acteurs à part entière de leur bien-être.

Murielle SEVENNE
| Patiente Partenaire en Santé indépendante - Assistante Sociale du travail

Participer aux échanges pour un grenelle dans le lieu sacré du Sénat fut un moment de partages entre tous les acteurs de la santé qui ont pu exprimer leur déception, peurs, détresse parfois colère, mais aussi on a entendu de l’espoir et du désir de collaborer entre tous, pour inventer un collectif dans le partenariat pour sauver le soin.

La relation patients-soignants est bien au cœur des préoccupation de tous, et le maillage sur le terrain existe pour réinjecter de l’humain dans cette relation et sortir des silos dans la santé.

Le déploiement des patients experts partenaires qui se situent à la croisée entre le savoir expérientiel et le savoir académique, investissent le champ de la santé dans les domaines de l’ETP, la pair-aidance, la recherche, la formation, l’organisation des soins … aux côtés des soignants avec un objectif commun : améliorer les parcours de soins des patients, et par là même, le système de santé.

OK
Bonjour, vous souhaitez des informations sur l'association Spondyl(O)action ? Ouvrez la discussion ...