Traitements

Le traitement de la spondylarthrite doit être adapté selon la forme de la maladie (selon les articulations et les organes atteints), selon l’intensité des symptômes, selon l’évolution prévisible de la maladie et selon le profil du patient (âge, sexe, maladies associées, autres traitements, etc.)

Le traitement médicamenteux des poussées de spondylarthrite repose sur la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et autres médicaments antalgiques (contre la douleur). Si ces médicaments sont insuffisants pour ralentir l’évolution de la maladie, des traitements dits « de fond » peuvent être prescrits. Ces traitements visent à diminuer la réaction inflammatoire de manière durable.

Agents Anti-JAK

Les antiJAK sont des molécules inhibitrices de l’enzyme Janus Kinase localisée au niveau intracellulaire. Ces petites molécules administrées par voie orale régulent le système inflammatoire en perturbant alors la voie de signalisation JAK-STA. En découle, une baisse de la production de cytokines pro-inflammatoires comme le TNFα et de réguler la réaction immunitaire innée et adaptative.

FamilleMoléculeTraitement
Immuno
suppresseur
Inhibiteur de JAK
baricitinib
tofacitinib
upadacinib
OLUMIANT ®
XELJANZ ®
RINVOQ ®
Inhibiteur PDE4
apremilastOTEZLA ®
  • Immunosuppresseur : traitement qui limite l’action du système immunitaire

Agents Anti-TNF

Les inhibiteurs du TNF ou inhibiteurs du TNFα sont une classe pharmacologique comprenant des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF de l’anglais : tumor necrosis factor), une cytokine impliquée dans les processus inflammatoires de la polyarthrite rhumatoïde. Ils peuvent être de type immunoadhésines ou anticorps monoclonaux.

FamilleMoléculeTraitement
Immuno
suppresseur
adalimumabAMGEVITA ®
AMSPARITY ®
HULIO ®
HUMIRA ®
HYRIMOZ ®
IDACIO ®
IMRALDI ®
YUFLYMA ®
étanerceptBENEPALI ®
ENBREL ®
ERELZI ®
NEPEXTO ®
agent anti-TNF
infliximabFLIXABI ®
INFLECTRA ®
REMICADE ®
REMSIMA ®
certolizumab
golimumab
CIMZIA ®
SIMPONI ®

Interleukine

Les interleukines (IL) sont un groupe de cytokines, ainsi nommées car les premières observations semblaient montrer qu’elles étaient exprimées par les globules blancs (leucocytes, d’où -leukin) en guise de moyen de communication (d’où inter-).

Le terme a été créé en 1979, une époque où n’étaient connues que deux interleukines (IL1 et IL2). Il a été découvert par la suite que les interleukines étaient produites par une large variété de tissus et cellules, et que, bien que regroupées sous cette terminologie par commodité, elles ne présentent aucune parenté biochimique ni de fonction entre elles. Dans la nomenclature internationale, les interleukines sont notées « IL » suivi d’un numéro allant de 1 à 21.

FamilleMoléculeTraitement
Immuno
suppresseur
IL1anakinraKINERET ®
IL6tocilizumab
sarilumab
ROACTEMRA ®
KEVZARA ®
IL12, IL23ustekinumabSTELARA ®
IL17A, IL17AFIxékizumab
sécukinumab
TALTZ ®
COSENTYX ®
IL23guselkumab
risankizumab
TREMFYA ®
SKYRIZI ®

Traitements de fond

Lorsqu’une spondylarthrite s’aggrave malgré les traitements anti-inflammatoires, le médecin peut décider de mettre en place un traitement de fond, sur la durée.

FamilleMoléculeTraitement
immuno
suppresseur
méthotrexateIMETH ®
IZIXATE ®
MÉTHOTREXATE BELLON ®
METOJECT ®
NORDIMET ®
NOVATREX ®
chimiothérapie anticancéreuseméthotrexateMÉTHOTREXATE BIODIM ®
MÉTHOTREXATE TEVA ®
anti-inflammatoire intestinalsulfasalazineSALAZOPYRINE ®

Le méthotrexate est souvent utilisé en traitement de fond lorsque la spondylarthrite affecte surtout les grosses articulations (hors de la colonne vertébrale). Ses effets indésirables, parfois sévères, en limite l’usage.

La sulfasalazine est utilisée comme traitement de fond quand la spondylarthrite affecte surtout les grosses articulations (hanche, genou, cheville, épaule, etc.). Ses effets indésirables sont surtout digestifs.

⊕ source : vidal.fr