Archives de catégorie : santé

Liste des aliments à préférer pour la SPA …

Saveurs à équilibrer :  amer,  astringent et sucré

Ces 3 saveurs se complètent et s’équilibrent car …

  • l’Amer apaise les envie de sucré. L’amer augmente l’appétit mais le sucré procure une sensation de satiété,
  • l’Astringent va raffermir ces tissus,
  • le Sucré augmente les tissus, compense l’amer et l’astringent ( qui assèche le corps) en apportant de la fluidité.
Liste des aliments

Légumes : artichaut, brocolis, carotte (cuite), céleri, champignon , chou, chou fleur, choux Bruxelles, citrouille, concombre, courge, cresson, endive, fenouil, haricots vert, laitue, olive noir, petit pois cru, poivron doux, pomme de terre, potiron, potimarron, rutabaga .


Fruits : melon, noix de coco, nectarine, papaye, poire, pomme (crue), pomme cuite, pomme douce, prune, pruneau, raisin, raisin de Corinthe, , avocats, citron vert, datte, figue, fraise, framboise, fruits de la passion, grenade .


Légumineuse et céréales : avoine, blé, coucous, épeautre, flocons d’avoine, germe de blé , haricots blancs, haricots rouges, orge, pâtes, pois cassés, pois chiches, riz basmati, sauvage ,  riz blanc , soja, son d’avoine, son de blé, tofu.


Produits laitiers : lait de vache, beurre doux, crème glacée, fromage doux non salé, lait de chèvre, fromage blanc, yaourt dilué et épicé, ghi ou ghee , lait d’amande, lait de riz, lait de soja (chaud et /ou épicé), lait de soja froid.


Condiments : aneth, basilic (frais), cannelle, cardamone, citron vert, coriandre, cumin, curcuma, écorces d’orange, gingembre (frais), malte d’orge, menthe poivrée, persil, poivre noir, safran, sirop de riz, sirop d’érable, sucre blanc, sucre de canne, vanille.


Viande, poisson, fruits de mer : bison, crabe, dinde (blanc), gibier, lapin, blanc d’œufs, poisson d’eau douce, poulet  (blanc), volaille.


Boissons : bière, boisson froide à base de lait, bouillon de légumes, café de céréales, grenadine, jus d’abricot, jus d’Aloès (Aloé-Vera), jus de légume, jus de mangue, jus de poire, jus de pomme , jus de pruneaux, jus de raisin, nectar de pèche, tchai ( chaud, épicé avec du lait), thé noir

Liste des aliments à réduire …

Acide, salé, piquant !

En excès, cette alimentation favorise la rétention d’eau, le relâchement des tissus, l’hyperacidité et l’inflammation. De plus cette combinaison augmente l’appétit.

  • L’acide entraîne brûlures et inflammations. Il affaiblit le foie et la vésicule biliaire, cause des brûlures gastriques. Ces déséquilibres peuvent se manifester par des douleurs sur le côté droit (dos, ventre, côtes), dans le milieu du dos ou enfin par des douleurs abdominales.
  • Le salé favorise la rétention d’eau et la perte de tonus. Il entraîne des saignements, de l’œdème, des problèmes de peau et des douleurs articulaires.
  • Le piquant entraîne brûlures d’estomac, vertige, perte de connaissance et tremblements.
Liste des aliments

Légumes : asperge, aubergine, betterave rouge (crue et cuite), carotte (crue), épinard, navet, oignon, olive verte, piment vert, poireau, poivron piquant, radis, tomate.


Fruits : abricot, ananas, baie, banane, cerise, citron, kakis, kiwi, mangue, orange, pamplemousse, pastèque, pêche, pomme acide, rhubarbe.


Légumineuses et céréales : amande, cacahuète, châtaigne, lentilles, maïs, millet, muesli, noix, noix de cajou, pain au levain, pignon de pain, pistache, polenta, quinoa, riz complet, riz rouge, sarrasin, seigle.


Viandes, poissons, fruits de mer : agneau, biche, bœuf, canard, crevettes, fruits de mer, œufs, jaunes d’œufs, poisson eau de mer, porc, poulet (pilon….), sardine, saumon, thon.


Produits laitiers : beurre salé, fromage dur, yaourt au lait entier, yaourt glacé, yaourt morceaux de fruits, lait chocolat.


Boissons : alcool, boisson caféinée, boisson gazeuse, boisson glacée, café, cidre, citronnade, jus acide, jus ananas, jus de baie, jus de carotte, jus de cerise, jus de pamplemousse, jus de papaye, jus de tomate, thé glacé, thé, vin, spiritueux.


Condiments : 4 épices, ail, anis, basilic (séché), cacao, chocolat, clou de girofle, échalote, estragon, extraits d’amande, gingembre, huile de colza, huile de sésame, huile de tournesol, ketchup, laurier, mayonnaise, miel, moutarde, noix de muscade, origan, paprika, piment de Cayenne, romarin, sarriette , sauce soja, sauge, sel, thym, vinaigre.

Toute la liste est à réduire un maximum par contre pas les supprimer totalement ...

Auto-Rééducation (séances vidéo)

SPONDYL ACTION_logo_400Nous vous présentons des séances d’auto-rééducation effectuées en collaboration avec notre Masseur Kinésithérapeute Fabien Poinloup et moi-même atteinte de spondyloarthrite.

Ces exercices ont pour but d’améliorer votre souplesse et de prévenir l’ankylose afin de garder une bonne mobilité.

5 clips sont au programme et publiés sur notre chaîne Youtube

[S1] région cervicale | voir | durée : 3:06

  • inclinaisons x 10
  • rotations x 10
  • flexions x 10
  • extensions x 10

[S2] région dorsale  | voir | durée : 3:17

  • rotations x 10
  • inclinaisons x 10
  • extensions (posture)

[S3] région lombaire  | voir | durée : 8:42

  • flexion : entre 30 et 60 secondes
  • dos de chat / dos de chien x 10
  • rotation x 10
  • psos
  • flexion
  • soulevé de bassin x 10
  • sphinx (5 minutes)
  • superman

[S4] membres  | voir | durée : 3:12

  • épaules (flexion)
  • genoux

[S5] respiration  | voir | durée : 3:12

  • renforcement inspiration
  • assouplissement thoracique

Uvéite

uveiteLes uvéites sont des inflammations des structures internes de l’œil, qui se manifestent par une baisse de la vision, et souvent par une rougeur et des douleurs oculaires.
L’uvéite correspond à une inflammation d’une partie ou de la totalité de l’uvée. Elle peut ainsi provoquer une rougeur au niveau de l’œil. L’uvée, qui se situe dans la couche moyenne, c’est à dire au centre de l’œil, est composée de l’iris, de la choroïde, une membrane qui irrigue la rétine, et du corps ciliaire. L’iris correspond à la partie colorée de l’œil entourant la pupille, qui contrôle la quantité de lumière qui entre dans l’œil et qui atteint la rétine. Le corps ciliaire est un ensemble de muscles qui permet à l’œil de rendre une image nette : on parle d’accommodation.

L’uvéite peut être aiguë ou chronique et peut toucher un œil ou les deux.

L’uvéite peut être une iritis, également appelée uvéite antérieure. Dans ce cas, l’inflammation concerne l’iris. L’iritis est l’uvéite la plus fréquente. Il existe aussi des cyclites qui correspondent à une inflammation du corps ciliaire. Lorsque l’inflammation atteint l’iris et le corps ciliaire, on parle alors d’iridocyclite. L’uvéite postérieure, ou la choroïdite, touche elle la choroïde dans le fond de l’œil. Quand la totalité de l’urée est concernée, on parle plutôt d’une panuvéite.

Les conséquences de l’uvéite peuvent être graves puisque l’inflammation peut altérer la vision et même provoquer une perte permanente et définitive de la vue. Afin d’éviter ces complications, il est important de diagnostiquer au plus vite une uvéite et de la soigner dans les meilleurs délais.

Cause

Les uvéites peuvent être d’origine infectieuse. Elles peuvent également être liées à une blessure ou à une maladie auto-immune comme la sarcoïdose, une maladie inflammatoire généralement sans gravité, à l’arthrite psoriasique ou à la spondylarthrite ankylosante. Certains lymphomes (= cancers du tissu lymphatique) peuvent aussi être associés à une uvéite. Toutefois, la cause de l’uvéite reste fréquemment inconnue.

Sacrum

Le sacrum est un os unique de forme grossièrement triangulaire, qui réunit d’un seul tenant les cinq vertèbres sacrées au niveau du bassin.

sacrumIl est situé verticalement dans le prolongement de la cinquième et dernière vertèbre lombaire en haut et celui du coccyx en bas. Latéralement, il est enclavé entre les deux os iliaques pour constituer le bassin osseux. Sa base supérieure est appelée le promontoire sacré, celle inférieure étant nommée l’apex. En son centre passe le canal sacral qui contient les dernières racines nerveuses : on parle de la queue de cheval.

Fonction du sacrum

Vue sa position anatomique en regard des organes sexuels, le sacrum subit un dimorphisme sexuel. Chez la femme, le sacrum est plus court mais plus large que chez l’homme.

dimorphisme : présence de deux formes distinctes pour une même espèce, généralement interprétées comme étant le mâle de la femelle

Face antérieure

Aussi appelé pelvienne, elle est concave et regarde vers le bas. Sur cette face, on note la fusion des corps vertébraux, fusion visible au niveau des lignes transverses. Les processus costiformes sont volumineux, on remarque aussi la fusion des zygapophyses. Le ligament jaune va aussi participer à la fusion, tout en laissant huit orifices qui sont les foramens sacrés ventraux ou trous sacrés antérieurs.

Face postérieure

Elle est sous-cutanée et divisée dans la longueur par la crête sacrée. Cette crête est formée par la réunion des processus épineux des vertèbres sacrées, et qui aboutit en bas, à une échancrure : le foramen sacré.

Canal sacral

Le canal sacral est un prisme triangulaire allant en se rétrécissant vers le bas, et qui suit la courbure à concavité antéro-inférieure du sacrum. Il donne naissance latéralement à quatre foramens intervertébraux, qui bifurquent vite pour s’ouvrir sur les faces antérieure et postérieure par les foramens sacraux.